Carrefour perd sa seconde place mondiale !

Publié le 24 Mai 2012

concours-podium.jpgSuite à une expertise des comptes dans le CE CARREFOUR MARKET Nord Est , le cabinet Syndex nous annonce que le groupe Carrefour aurait perdu une place au rang mondial. A trois semaines de l’assemblée générale des actionnaires, on comprend bien pourquoi ce résultat n’est pas encore tombé dans la main des médias !

Derrière l’intouchable « Wal Mart », Carrefour avait conquis la seconde place mondiale en 2000. Il la perd en 2011 (suite aux opérations de désengagement de certaines activités et filiales – voir ci-après), dépassé largement par Mc Kesson Corp (dont l’activité s’exerce dans le domaine de la santé).

D’autres challengers se rapprochent, notamment CVS Pharmacy (autre groupe américain dans le domaine de la santé), Tesco au Royaume-Uni et le groupe Mulliez en France. Ce groupe devrait facilement atteindre les 70 Mds€ de chiffre d’affaires en 2011.

§ Les enseignes mondiales connaissent des évolutions heurtées.

La comparaison dans le temps des enseignes de la grande distribution montre de fortes perturbations pour certaines d’entre elles. Ainsi, le groupe hollandais Royal Ahold a-t-il connu une forte progression de 1999 à 2002, pour ensuite sombrer dans le classement avec ses difficultés aux Etats-Unis, engendrant des restructurations lourdes.

D’autres sociétés connaissent des évolutions heurtées. Mais en tout état de cause, la tendance est à la concentration de la grande distribution, et à la constitution de positions oligopolistiques (dans des zones géographiques) dans un contexte internationalisé. La concurrence existe certes ; mais est assez « contrôlée ».

§ Ces transformations peuvent impliquer tous les groupes ; et nul n’est à l’abri.

Carrefour devrait tenir compte de l’avertissement donné par l’exercice 2011.

La troisième position mondiale n’est pas « acquise ».

classement mondial 2012 classement mondial 2011

Certains l'avaient déjà prédit en 2008.

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article