Georges Plassat sera-t-il le sauveur de Carrefour ? Qui est il vraiment?

Publié le 10 Avril 2012

plassat.jpg

 Chez Vivarte, il a internationalisé les achats en privilégiant la zone dollar, ce qui, compte tenu de la hausse de l’euro, a permis d’engranger de la baisse de prix. Pour cela, il a eu le "courage de"projeter 250 collaborateurs à Hong Kong. »

Le soin du détail :

Bien acheter, c’est l’une des qualités de base d’un bon distributeur. Mais elle n’est pas suffisante. La distribution, où les marges sont faibles, c’est aussi le souci du détail. Cela tombe bien : le soin du détail, c’est aussi, à l’évidence, la spécialité de Georges Plassat, héritée de l’école hôtelière. Sur ce thème, les anecdotes foisonnent au sujet de celui qui adore jouer le client mystère. Plusieurs racontent la visite d’un hypermarché Casino où le futur patron de Carrefour découvre un congélateur en panne. Sans attendre, Georges Plassat ôte sa veste, retrousse ses manches, s’allonge sous le meuble de froid et le fait redémarrer. Des anciens de Casino racontent qu’il suivait en voiture les camions de livraison pour voir si les trajets ne pouvaient pas être optimisés. « Visiter un magasin avec lui est une expérience édifiante : en quelques minutes, il repère les produits manquants ou les rayons mal rangés. Il sait quel est le chiffre du point de vente, si sa marge est bonne et s’il y a trop de personnel », raconte Lionel Zinsou. « C’est de l’imagerie médicale. » Le personnage, toujours en souvenir de sa formation hôtelière, fait le même numéro au restaurant, où il note la qualité du service : 18/20 pour le sommelier, 9/20 pour la serveuse qui ne regarde pas le client, etc.

« Nous savons que Georges Plassat est capable d’avoir une vraie vision stratégique mais aussi d’être intransigeant sur l’exécution. Il a même ce côté malin des distributeurs qui peut aller jusqu’à mettre en fond de rayon des produits achetés en promotion, pour gagner un peu de marge », constate un proche du conseil. La différence avec Lars Olofsson, l’actuel PDG sur le départ, ancien numéro deux de Nestlé, qui voyait les choses par le haut, en bon industriel, et visitait peu les magasins, est patente...

  article.Plassat.Les Echos Lire la suite.les Echos

Article.plassat.Capital Lire l'article de Capital

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article