Quinze salariés de Carrefour Market-Virval assignent leur employeur aux Prudhommes. Ils réclament de 1 800 à 4 000 euros au titre de pause non rémunérées depuis juillet 2005.

Publié le 19 Janvier 2011

Quinze salariés de Carrefour Market assignent leur employeur aux prud’hommes. L’audience a eu lieu le 11 janvier. Quinze salariés de Carrefour Market assignent leur employeur aux prud’hommes. L’audience a eu lieu le 11 janvier.

 

Quinze salariés de Carrefour Market-Virval assignent leur employeur aux Prudhommes. Ils réclament de 1 800 à 4 000 euros au titre de pause non rémunérées depuis juillet 2005. Quinze salariés de Carrefour Market Virval réclament la rémunération de leur temps de pause tel que prévue par la convention collective. Depuis juillet 2006, pour les salariés de Carrefour Market, le temps de pause est intégré au taux horaire alors qu'il était jusqu'ici comptabilisé à part. Cette rémunération, selon la convention collective de la branche, correspond à 5 % du taux horaire. Cent vingt-six salariés de la même enseigne à Boulogne-sur-Mer ont fait de même et les démarches équivalentes partout ailleurs en France sont légion.

jugementCalaisVirval11.01 Lire l'article

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article