Démarque Inconnue : Priorité des dernières annèes pour le Groupe CARREFOUR

Publié le 11 Novembre 2016

Depuis plusieurs années on nous rabâche dans toutes les instances que notre priorité est la démarque en installant de partout des caméras en magasin. Parfois on nous signale même des dérives avec des surveillances de salariés à longueur de journée. Dans tous les calculs de prime, ce critère est pris en compte mais nous n'avons pas la maîtrise de celle-ci.

Quelle part dans la démarque représente les disfonctionnements des paramétrages  prix en magasin ?

Après la Tassimo et skip remboursés,

La semaine dernière à Carrefour, pour 19,18 € de dépensé pour l'achat de lessive "le CHAT", on vous vous déduisait 7,20 € et créditait 13.44€ sur la carte, soit 20.64€. Un disfonctionnement signalé mais qui a pris très longtemps à être résolu.

Peut-on donner à aujourd'hui le nombre de produits donné aux clients !!!

Démarque Inconnue : Priorité des dernières annèes pour le Groupe CARREFOURDémarque Inconnue : Priorité des dernières annèes pour le Groupe CARREFOUR

La CFDT reste vigilante sur l'utilisation des caméras et vous rappelle les obligations liées à la vidéosurveillance dans votre magasin:

  • Les caméras sont destinées à la sécurité des personnes et non pour surveiller vos employés. Dès lors, elles sont interdites dans les toilettes ou les espaces de détente.
  • La Direction doit avertir vos clients de l’existence de votre système de vidéosurveillance à l’aide d’un écriteau sur lequel sont mentionnés : la présence des caméras de surveillance, les raisons de leur installation , les coordonnées de la société ou personne en charge de cette surveillance, les modalités pour les personnes qui souhaitent accéder à ces images.
  • Les images enregistrées doivent être effacées au bout d’un mois.
  • Les images enregistrées ne peuvent être visionnées que par les personnes habilitées. (Directeur, Manager et Agent de sécurité)

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article