Combien de temps reste-t-il à Lars Olofsson ?

Publié le 29 Août 2011

Lars Olofsson   Il y a encore un an, Carrefour était un des fleurons de l’économie française. Numéro deux mondial de la grande distribution, le groupe était cité comme un exemple de réussite à l’international. Un des happy few parmi les groupes français mondialement connus et reconnus. Pourtant, il n’en reste aujourd’hui pas grand-chose et l’avenir du géant français a de quoi inquiéter.

Un seul chiffre ne suffirait pas à diagnostiquer l’état de santé du malade. Car chez  Carrefour, les symptômes sont multiples. Pourtant, l’évolution du titre boursier laisse déjà deviner à lui seul l’ampleur de la catastrophe. Depuis le mois de janvier 2011, l’action Carrefour a perdu 40%. Proche du niveau atteint en pleine crise financière, le  titre  carrefour a fait un bond en arrière de 16 ans, pour atteindre sa valeur de 1995 ! Si le titre est sanctionné, ce n’est pas uniquement en raison de la nervosité des marchés face aux craintes de nouvelle crise mondiale. C’est aussi en raison de résultats successifs décevants. Les derniers en date, faisaient état de ventes en recul de 3,3% en France (La France représente environ 40% de son activité), ainsi qu’une baisse des parts de marché. Autre point faible, une stratégie qui semble aléatoire..      lire l'article

 

 

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article