Publié le 18 Juillet 2012

carrefourMarketMichel-Edouard Leclerc est en passe de prendre la place de numéro un des distributeurs alimentaires en France. Le patron des Centres E. Leclerc revendique déjà la place de leader des hypermarchés dans l'Hexagone. Jeudi matin, lors de la présentation de son chiffre d'affaires semestriel, le groupement breton devrait vanter les mérites de ses prix « bas permanents » et de ses drives. Car, depuis le 1er janvier, Leclerc est resté sur sa lancée de 2011, année marquée par un bond de chiffre d'affaires de 5,5%. Et - pas de miracle, comme le prédisent les analystes financiers - le groupe Carrefour est toujours à la peine dans l'Hexagone.

Un repli de 6,3%

Selon nos informations, la part de marché de Carrefour est à son plus bas historique. En six mois de temps, le groupe qui opère sous les enseignes Carrefour pour ses hypermarchés et Carrefour Market pour ses supermarchés, a perdu 1,4 point de part de marché.

lire l'article

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 12 Juillet 2012

jours-feries-2011.jpgEn effet, nous avons constaté un certain nombre d’anomalies non-conformes à la législation.Elles portent notamment sur le temps de pause qui est mis en plus du temps de travail effectif portant ainsi les journées de travail à 10H50 par jour en lieu et place de 10H par jour et cela afin d’assurer la santé et la sécurité au travail des travailleurs de l’entreprise.
Nous vous rappelons que le temps de pause doit être pris dans le temps de travail effectif et ne doit pas venir s’additionner au temps de travail effectif.
Dans le même conteste, nous avons découvert que l’outil permet de planifier 50H50 sur une semaine hebdomadaire, ce qui est contraire au droit communautaire qui fixe sur une semaine dite qu’un salarié peut effectuer jusqu’à 48H. Notre CCN, fixe qu’un salarié peut effectuer sur une semaine dite, 44 heures.

Nous avons constaté aussi que depuis un certain temps, il y a des dérives sur l’application de notre accord portant sur le statut social. En effet, le travail du dimanche et des jours fériés reposent sur la base du volontariat.Plusieurs magasins nous ont contactés afin de nous alerter sur le fait que les directeurs de magasin imposent le travail du 14 juillet 2012. Ceci est contraire à notre accord et les salariés sont en droit de refuser de venir travailler sans commettre une faute.

Retrouvez le courrier envoyé au DRH FRANCE : courrierDRHjuillet 2012 courrier DRH 12 juillet 2012
De faite, ils ne pourraient être sanctionnés pour avoir refusé de travailler un jour férié.

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 7 Juillet 2012

humourCFDTLa règle des fériés aurait elle changé ? Vous êtes nombreux à nous contacter pour le 14 juillet.
Soit on vous met d'office dans vos horaires le samedi 14 en journée travaillée alors que vous aviez dit que vous n'étiez pas volontaires, soit vous vous rendez compte que les règles de calcul ont changé. (disparition des 1/10 ème lorsque vous travaillez moins de 5 heures).Pour rappel, en mai 2011, nous avions fait un article sur ces règles pour qu'elles soient les mêmes pour Tous.
Et maintenant on nous répond, c'est PARM qui calcule ainsi et on n'y peut rien !

Article du 2 Mai 2011 Règles pour les Fériés 2011.

Si vous êtes mécontents de toutes ces nouvelles dispositions, faites le savoir en faisant appliquer vos droits. Retrouvez l'article du Statut Social qui a été signé aussi par la Direction et qui parle bien de volontariat :        RegleFériésStatutSocial Tract Regle Fériés StatutSocial

Comme beaucoup le dise, l'année dernière  j'ai demandé à mon chef pour mon départ en congés d'été de ne travailler qu'au matin et on m'a répondu que ce n'était pas possible. Et bien, cette année, je serai en congés vendredi soir !

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 5 Juillet 2012

justice

Dès 2009,  le médecin du travail alertait déjà la direction du magasin Carrefour market avenue de Saint Ouen de l'existence de risques psycho-sociaux au sein de ce magasin. Elle a constaté outre des TMS, des lombalgies et autres maladies liés au matériel inadapté que le hôtesses de caisse utilisent quotidiennement, un stress important généré par le contact direct avec la clientèle, qui peut se révéler violente verbalement ou physiquement, et l'absence de prise en charge des salariés agressés, que La Cramif  a également avisé cette direction de ces faits qu'elle a pu constater lors de ses visites sur place, qu'elle a été obligé de mettre en demeure cette dernière pour qu'elle réalise les travaux pour éviter tout risque d'électrocution et

d'incendie, que de nombreux salariés affectés en caisse ont corroboré l'ensemble de ces éléments au travers d'attestations datant de mai 2012, que si la direction a effectivement changé les repose-pieds, effectué les travaux électriques requis et commandé des nouvelles chaises, le risque grave constaté par les différents

intervenants de ce site est avéré et actuel.

Le CHSCT (CFDT) du magasin à déclenché à plusieurs reprises des réunions afin de faire reconnaitre le danger grave et imminent existant sur le secteur caisse tant en matière de risques psycho-sociaux, de risques d’agression par la clientèle, verbale ou physique que de risques de TMS, le tout en progression depuis plusieurs années dans ce magasin. Une expertise (prise en charge par la Direction) a donc était demandé par la CFDT avec un refus de la Direction et une assignation le 20 Mars.

Conclusion :  - la société CSF France et M. Sergent sont déboutés de l'ensemble des demandes.

                 -  la société CSF France ne doit pas s’opposer à l’entrée de l’expert dans l’établissement et doit lui fournir les informations nécessaires à l’exercice de sa mission,

                 - la société CSF France à verser à la société Travail &facteur humain la somme de 500 euros au titre des dispositions de l’article 700 du code de procédure civile ;

                 -  la société CSF France à prendre à sa charge les frais de procédure exposés par le CHSCT pour assurer sa défense, soit la somme de 4 999, 28 € TTC...

Desicionfavorableexpert STOUEN Désicion favorable expert ST OUEN

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 2 Juillet 2012

thierryVillard_.jpg

À partir du 1 er juillet, le Carrefour Market de Valognes a prévu d'ouvrir tous les dimanches de 9 h à 12 h 30. La direction a avancé comme argument une baisse du chiffre d'affaires du magasin et l'ouverture d'Intermarché le dimanche matin. La petite cinquantaine de salariés a été sollicitée pour travailler sur la base du volontariat, pour un salaire majoré de 20 %.

La CFDT, qui mène le combat pour le droit au repos dominical des salariés depuis longtemps, s'oppose à cette décision. Elle a décidé de mobiliser ses militants, dimanche, en les invitant à se rassembler à 9 h sur le parking de cette moyenne surface. Elle appelle le député de la circonscription, le socialiste Stéphane Travert, à venir rencontrer les salariés de Carrefour et à relayer à l'Assemblée nationale leur refus de travailler le dimanche. Cette journée « doit être réservée à nos familles, amis, à notre vie personnelle ».          valogne2pdf article1           lire l'article 

valognes article2 

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0