Publié le 30 Janvier 2018

La délégation CFDT a rappelé à cette occasion la réalité du plan social annoncé par Carrefour en France : c’est en effet plus de
5 000 emplois qui vont être supprimés
dès 2018 !
2400 postes dans les sièges,2 100 postes
dans les magasins ex-dia qui vont être fermés, 700 salariés dans les magasins (administratif et station service), mais aussi plusieurs centaines de salariés concernés par les conséquences d’une mise en location-gérance dans les hypers et chez Carrefour Market (perte de 2 mois de salaires) !
Et combien d’autre d’ici 2022, date de la fin du plan annoncé par A. Bompard ! La direction ne communique en effet que sur 2018... malgré le fait que ses annonces portent en réalité sur 4 années!
La CFDT Carrefour a également indiqué qu’elle doutait de la capacité de Carrefour a reclasser les salariés. En effet, les effectifs de l’entreprise ont fortement baissé et stagnent depuis plusieurs années. Les postes disponibles n’existent plus. Elle a aussi insisté sur les difficultés spécifiques liées au reclassement des salariés handicapés ou en situation d’inaptitudes.
   Nous attendons désormais du gouvernement un soutien sans failles dans nos actions  et nos demandes à venir, et nous avons indiqué au ministère que la CFDT
   envisageait tout type d’action...

Retrouvez le tract pour affichage ;

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 27 Janvier 2018

La CFDT n'attend pas les bras croisés !

La CFDT n'attend pas les bras croisés !

Franck Dutertre, salarié de Carrefour Virval et élu national CFDT, évoque le plan social,  la nouvelle stratégie et surtout la franchisation des magasins, que son syndicat rejette. 

Qu’on est passé d’un coup de 2 400 à 6 000 suppressions de postes. Il y a les 2 400 de Carrefour, mais aussi les ex-Dia, qui sont plus de 1 000 et maintenant la Belgique. Le total est de 6 000 suppressions de postes. Ce matin, Alexandre Bompard a répondu à nos questions, mais sans dévoiler ses intentions. À propos des ex-Dia, on ne saura rien avant février. Et on n’en sait pas plus sur les postes supprimés dans les divers sièges.

Retrouvez l'article :

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 26 Janvier 2018

Actualité très chargée après l'annonce d'Alexandre Bompard de mardi.Actualité très chargée après l'annonce d'Alexandre Bompard de mardi.
Actualité très chargée après l'annonce d'Alexandre Bompard de mardi.
Actualité très chargée après l'annonce d'Alexandre Bompard de mardi.Actualité très chargée après l'annonce d'Alexandre Bompard de mardi.Actualité très chargée après l'annonce d'Alexandre Bompard de mardi.

Aujourd'hui, après deux heures de tractation pour informer les salariés du siège de Massy, la CFDT est présente au Comité de Groupe. Intervention du PDG, Alexandre Bompard pendant une heure avec ensuite l' intervention de chaque organisation syndicale. Malheureusement, rien de concret ne sortira de cette rencontre. On ne parle plus de 2400 postes supprimés mais de 6000.

2300 personnes pour les magasins et siège ex-DIA + 2400 sur les sièges + 1200 en Belgique.

La CFDT demande maintenant un entretien avec la Ministre du Travail et sollicite l'ensemble

des organisations Syndicales à une action unitaire.

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 25 Janvier 2018

La CFDT qui est engagée depuis le 10 janvier dans une action contre les conditions de mise en œuvre de la location gérance (pétitions, grève…),qui rencontre actuellement des parlementaires pour recueillir leur soutien face aux divers plans de restructurations annoncés.
...proposera aux représentants des autres organisations syndicales lors de la réunion
extraordinaire du comité de groupe du 26 janvier prochain, de se réunir afin
d’organiser une action nationale en intersyndicale à l’issue des mouvements déjà engagés par chaque syndicat.
L’heure n’est plus aux divisions syndicales, oublions-nos divergences afin de faire
face plus efficacement aux menaces qui pèsent sur l’emploi et sur les accords de
chaque société du groupe Carrefour.

Mettons en place une stratégie commune
afin de défendre les droits des salariés du groupe !


La CFDT propose également le déclenchement par un vote de l’ensemble des élus
d’une procédure de droit d’alerte dans chaque CCE et CE concernés.

INCROYABLE: Carrefour annonce des suppressions de postes, des baisses de rémunération (location-gérance)…et dans un même temps s’engage à maintenir le niveau de dividendes des actionnaires inchangé !

Retrouvez les campagnes d'affichage :

La CFDT appelle les autres organisations syndicales à une action commune !!
La CFDT appelle les autres organisations syndicales à une action commune !!La CFDT appelle les autres organisations syndicales à une action commune !!La CFDT appelle les autres organisations syndicales à une action commune !!

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 23 Janvier 2018

Grève CFDT à Chateau Thierry, le jour de l'annonce d'Alexandre Bompard.
Grève CFDT à Chateau Thierry, le jour de l'annonce d'Alexandre Bompard.Grève CFDT à Chateau Thierry, le jour de l'annonce d'Alexandre Bompard.
Grève CFDT à Chateau Thierry, le jour de l'annonce d'Alexandre Bompard.

La CFDT du Groupe CARREFOUR ne laissera pas les nouveaux dirigeants se séparer de ses magasins en les cédant à la location gérance. Chez Carrefour Market, depuis des années, nous sommes victimes de cette stratégie et nous nous battons pour améliorer les conditions de la reprise, faute de pouvoir l'empêcher.(maintien de la prime vacances, garantie d'une mutuelle avec participation de l'employeur,...)

Estimant le préjudice financier à environ 2000 €/an et par salarié (Participation,Intéressement Collectif,avantages CE,...) lors du passage à la location gérance, nous demandons lors des NAO 2018, comme pour les collègues CFDT de CARREFOUR,une compensation financière pour chaque salarié SACRIFIE. Une campagne d'affichage démarre avec les collègues parisien d'Italie 2.

Retrouvez un des articles du jour :

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 22 Janvier 2018

La Direction nous annonce une année blanche pour les investissements pour les passages Market et comme les autres sociétés du Groupe reporte les réunions de négociations salariales.

Dans l'attente des futures annonces,

le climat est très tendu !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 13 Janvier 2018

Alors que Carrefour va mettre en location-gérance cinq de ses hypermarchés en régions, les syndicats s'inquiètent d'un moins-disant social au détriment des 600 salariés concernés. Ceux-ci perdront le bénéfice des accords d'entreprise du groupe, 15 mois après leur transfert sous la direction de locataires-gérants indépendants.

 

Lire l'article :

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 8 Janvier 2018

De plus en plus, les enseignes, dont carrefour Market,  demandent aux communes de donner la possibilité pour les commerces qui le désirent d’ouvrir leurs portes toute la journée, 12 dimanches par an. (loi Macron)

La CFDT va à la rencontre des élus locaux pour leur expliquer que l'ouverture de 12 dimanches dans l'année ne relancera pas l'économie.On ne fait pas plus de chiffres d'affaires mais on le déplace.

Le porte-monnaie des français n'est pas extensible ...

Ce sujet sera mis sur la table lors des NAO qui commencent dès mercredi 10 janvier.

Malheureusement, de nombreuses communes n'ont pas compris le message !!!

Retrouvez l'article du PARISIEN sur l'ouverture de GRANDVILLIERS :

 Île-de-France & Oise>Oise>Grandvilliers|Vincent Gautronneau| 03 janvier 2018, 9h19 |

Le conseil municipal vient de valider l’autorisation d’ouvrir les boutiques jusqu’à 12 dimanches dans l’année.

Faire ses courses le dimanche à Grandvilliers, ce sera possible en 2018. Le conseil municipal de la commune vient en effet de valider, à l’unanimité, la possibilité pour les commerces qui le désirent d’ouvrir leurs portes toute la journée, 12 dimanches par an.

« L’idée, c’est que les habitants de Grandvilliers ne soient pas obligés d’aller faire leurs courses ailleurs, précise Jacques Larcher, le maire (DVD) de la commune de 3 500 habitants. C’était une demande de Carrefour Market (NDLR : jusque-là ouvert uniquement le dimanche matin) qui souhaite ouvrir lors des fêtes, et que nous avons trouvée judicieuse. »

Une « très bonne nouvelle » pour les petits commerçants

De son côté, le magasin annonce surtout vouloir « ouvrir lors des dimanches en décembre. Une généralisation de l’ouverture toute la journée le dimanche n’est pas au programme, à part sur quelques dates exceptionnelles. »

En revanche, le vote du conseil municipal va offrir aux petits commerçants « une liberté un peu plus grande ». « C’est une très bonne nouvelle, explique Anita Blondel, la présidente de l’union des commerçants de Grandvilliers, qui rassemble 63 adhérents. Ça manquait clairement jusque-là. J’espère que les commerçants et les habitants en profiteront. »

Des magasins ouverts plus tard en semaine

D’ailleurs, afin de dynamiser un peu plus l’activité commerçante à Grandvilliers, l’union des commerçants devrait prendre, au début du mois de février, une résolution pour inciter les commerçants à rester ouverts jusqu’à 19 h 30 au lieu de 19 heures en semaine. « Sinon, les gens qui travaillent à Beauvais ont tendance à faire leurs courses sur place », note Anita Blondel.

Ouvrir le dimanche et fermer plus tard, deux mesures qui pourraient devenir indispensables alors que l’ouverture d’un hypermarché et d’une galerie commerciale est prévue à Poix-de-Picardie (Somme), à seulement 12 km de Grandvilliers. « Même si on espère que le projet de Poix ne verra pas le jour, ouvrir le dimanche et fermer plus tard, c’est un bon signal pour les habitants, estime Anita Blondel. Cela montre aux gens qu’ils peuvent tout trouver, et tout le temps, à Grandvilliers. » « Avec l’autorisation d’ouvrir le dimanche, si cette grande surface doit ouvrir, nos commerçants pourront lutter », espère aussi Jacques Larcher.

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 5 Janvier 2018

Pour tous ceux qui ont adhéré à la sur-complémentaire facultative APGIS, il y a un retard assez conséquent sur le traitement des données.

Ne vous inquiétez pas, même si votre dossier n'est toujours pas traité, vous êtes bien couverts depuis le 1er novembre.

Pour les prélèvements, il y en a deux qui sont effectués pour novembre et décembre (2 x 4,90 €) et pour début janvier, 4.97 €.

(Les cotisations sont appelées par l’APGIS, mensuellement d’avance et par prélèvement automatique et sont égales à  0,15% x PMSS (plafond mensuelle de la sécurité sociale)

Valeurs du PMSS ; 3269€ pour 2017 & 3311 € pour 2018)

-> Pour les collaborateurs qui adhèrent à cette option facultative en cours d'année à partir de janvier 2018  :  
Ceux-ci bénéficieront de la couverture supplémentaire APGIS à compter du 1er jour du mois suivant la date d'adhésion (et de réception du bulletin d'adhésion à l'Apgis).
La cotisation mensuelle de 4.97 euros sera prélevée le 5 du mois suivant la date d'adhésion.

Pour toutes questions complémentaires sur cette option facultative sur-complémentaire, outre leur service Contact RH, les salariés peuvent contacter l'Apgis au :
01 49 57 17 17.

 

Retrouvez le bulletin d'affiliation :

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter un délégué CFDT de votre région.

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 4 Janvier 2018

Dans quel état se trouve le groupe Carrefour? 

Fragile. C'est un groupe qui n'est pas dans la meilleure position pour faire face aux défis actuels et à venir. Son positionnement est flou. Ce n'est pas le mieux disant en matière de prix, ni en matière de proximité, ni en matière de services.

Selon le magazine Capital, la branche hypermarchés + supermarchés de Carrefour en France a perdu 567 millions d'euros de chiffre d'affaires sur les huit premiers mois de l'année. La situation du distributeur dans l'Hexagone est-elle inquiétante?

Ce qui est inquiétant, ce n'est pas tant le déclin des hypermarchés, qui est enclenché depuis plusieurs trimestres, et qui, comme le montrent également les difficultés d'Auchan, s'inscrit dans une tendance de fond, à savoir la désaffection des consommateurs pour les magasins de grande superficie situés en périphérie des villes. Ce qui l'est davantage, ce sont les contre-performances récentes des supermarchés, un format qui ne rencontre pourtant pas les mêmes difficultés structurelles que les hypermarchés et dont la rentabilité avait été jusqu'alors préservée. Selon Capital, la proximité qui rapportait entre 200 et 250 millions d'euros chaque année, perdra 80 millions d'euros cette année

Faut-il en conclure que le rachat en 2014 de Dia -dont les points de vente ont été convertis en magasins de proximité City, Market, Contact et Bio- était une erreur?

Les performances actuelles de Dia, à savoir 300 millions d'euros de pertes cumulées 2016 et 2017, ne sont clairement pas satisfaisantes, notamment au regard du prix de 650 millions d'euros payé par Carrefour en 2014. Mais ce n'est pas la seule raison. Il faut aussi y voir le problème d'un groupe déstabilisé, et dans lequel les difficultés du format phare – l'hypermarché – déteignent sur d'autres formats.

Lire l'article :

Vœux en vidéo de la CFDT des Services :

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0