Publié le 29 Avril 2020

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 24 Avril 2020

Ne cherchez pas dans le discours à quel moment Alexandre Bompard parle de la prime de 1000 € , il évite toujours le sujet.

Nous ne connaissons toujours pas les modalités, il ne veut pas répéter l'erreur de l'annonce précipitée faîte chez AUCHAN.

Message d'Alexandre Bompard aux collaborateurs

Notre Président-Directeur général a souhaité adresser un message vidéo à l'ensemble des collaborateurs en ce jeudi 23 avril.

Chères toutes, chers tous,

La crise de Covid-19 s’est installée dans tous nos pays, et ces dernières semaines ont été très difficiles pour tous. J’ai une pensée particulière pour ceux qui ont été frappés par la maladie ou la disparition d’un proche, et je veux leur dire tout mon soutien dans ces heures de tristesse.

Dans ces circonstances graves et inédites, je tenais à vous adresser un message, inspiré de l’immense courage dont vous faites preuve et que je mesure chaque jour. Ce que vous êtes en train d’accomplir force l’admiration.
Vous ne subissez pas l’épreuve ; vous la relevez ; vous la réussissez. Ensemble, nous progressons chaque jour. Ensemble, nous faisons avancer nos valeurs au plus fort de la crise. 

La solidarité, d’abord.

- Nous sommes là les uns pour les autres, d’un collègue à l’autre, d’un service à l’autre, d’un pays à l’autre même – Taiwan puis l’Italie, frappés les premiers par l’épidémie, ont permis aux autres pays de mieux se préparer, et l’expérience de nos pays européens est aujourd’hui utile à l’Argentine et au Brésil. 

- Nous sommes là pour ceux qui en ont besoin, les soignants, les personnes isolées, âgées ou fragiles, et notre Fondation vient en aide à ceux qui traversent une situation de précarité. 

- Nous sommes là pour tous, solidaires de la population tout entière.

La responsabilité, ensuite.

- Notre secteur, parfois si mal-aimé, prouve à tous son utilité : personne d’autre que nous ne serait en mesure d’assurer à chacun, où qu’il soit et quel que soit son âge ou sa pratique numérique, l’accès à l’alimentation.

- Notre secteur, d’habitude si bataillé, privilégie la concorde à la concurrence et multiplie les actions communes à l’heure où des centaines de millions de personnes perdent leur revenu, parfois leur emploi.

- Notre secteur, régulièrement si critiqué, travaille main dans la main avec toute la chaîne alimentaire – producteurs, fournisseurs, transporteurs, livreurs. Nous ouvrons grand nos portes aux produits locaux et saisonniers au moment où des millions d’exploitations agricoles peinent à trouver des débouchés.

Cet esprit de responsabilité, présent de longue date dans notre dialogue social, irrigue toute notre entreprise. Nos partenaires sociaux, nos managers, nos actionnaires en font preuve depuis le début de cette crise. Et la récente décision de notre Conseil d’administration de diviser par deux le dividende en témoigne.

Mais dans cette crise, ce que nos clients voient par-dessus tout, c’est vous. C’est la force de vos engagements. C’est votre présence sur le terrain. C’est votre mobilisation exceptionnelle pour apporter sans cesse des solutions. Dans une crise aux accents tragiques, vous apportez un sourire, un service, un secours – vous apportez un geste d’humanité.

Vous pouvez être fiers ; fiers du métier que vous faîtes ; fiers des valeurs que vous portez. Vous avez changé l’image de notre Groupe. Vous avez gagné le cœur des clients. 

Dans les prochaines semaines, la crise va encore évoluer et d’autres phases vont suivre, différentes selon les pays. Certains pays commencent à réfléchir à la sortie du confinement, tandis que d’autres sont encore au début de la crise.

Mais ce qui ne change pas, c’est que partout, dans tous les pays, nous devons continuer à nous protéger. 

- Depuis le début de la crise, votre santé et celle de nos clients est notre seule priorité, et elle le restera après cette crise.

Mais ce qui ne change pas, c’est que partout, dans tous les pays, nous devons continuer à nous protéger. 

- Depuis le début de la crise, votre santé et celle de nos clients est notre seule priorité, et elle le restera après cette crise.

- C’est la consigne que j’ai adressée à tous les patrons de pays : toutes les précautions que nous avons mises en place vont durer et sans cesse être renforcées, les gestes barrière, les masques et les équipements de protection, toutes nos procédures spéciales d’hygiène et de distanciation sociale. 

- Des audits sanitaires ont lieu dans tous les pays pour s’assurer de la parfaite application de ces mesures sur le terrain. 

La solidarité, la responsabilité, la protection mutuelle : ce sont ces valeurs qui nous unissent dans cette crise, ce sont ces valeurs qui font notre force collective.

Je vous remercie de les incarner avec tant de dévouement, et je veux vous dire l’immense fierté que j’ai pour vous. Prenez soin de vous, et à très bientôt. 

Alexandre Bompard

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 21 Avril 2020

Le 17 avril, le gouvernement a annoncé que les salariés en arrêt de travail pour garde d'enfants et ceux en arrêt pour personne vulnérable passeraient en chômage partiel à partir du 1er mai. La CFDT Carrefour a demandé à la direction de prendre en charge les salaires à 100%. A SUIVRE..

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 21 Avril 2020

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 20 Avril 2020

Information Droit d'alerte CSE Nord-Est (Suite)

Fin Mars, la CFDT a exercé des Droits d'alerte dans plusieurs C.S.E. de France pour dénoncer le manque de moyens mis en place dans certains magasins pour assurer la sécurité des salariés face au COVID-19. Suite à la réunion de CSE Nord-Est Extraordinaire du 3 avril en visioconférence , l'ensemble des points ont été relevés et un avis défavorable a été rendu.

Pensez-vous que les mesures de prévention mises en place dans le cadre de la crise sanitaire (Covid-19) dans la région Nord-Est soient suffisantes?

résultat du vote CE CSF Nord-Est --> 16 défavorables et 9 favorables.

Comme le prévoit le code du travail, il y a eu saisine de l'inspection du travail qui a ensuite communiqué son rapport à l'employeur le 6 avril (document joint ci-dessous). Ce vendredi 17 avril, un second CSE extraordinaire a été organisé en présence téléphonique de Mme Ducrocq, Inspectrice du Travail. L'employeur a dû exposer à nouveau aux membres du CSE les mesures mises en œuvre en magasins et siège pendant cette crise sanitaire. Mme Ducrocq a exprimé les nombreux points de désaccord. Sept magasins de la DO ont été contrôlés avec un rapport établi pour chacun d’entre eux. 7 courriers ont été adressés à la Direction pour les magasins de Hem, Scheibenhard, Ennery, Aubigny en Artois, Baisieux et Lislet Moncornet.

La CFDT a remis toutes ses demandes de précisions avec les nombreux points de désaccord, repris par l'inspection du Travail pendant la réunion (document joint ci-dessous) dans l'attente des réponses par écrit.

Parmi les points remontés par l'Inspection du travail, celle-ci insiste sur le fait qu'en cas de présence d'un agent biologique, la tenue portée pour travailler, chaussures comprises, doit restée sur le lieu de travail et doit être nettoyée par l'employeur! 

le nettoyage des vêtements de travail vous incombe également en présence d’un agent biologique sur le lieu de travail, puisque vous devez éviter le risque de dissémination d'un agent biologique hors du lieu de travail, vous ne pouvez donc pas exiger le nettoyage de ces vêtements par les salariés (art. R.4424-3 du code du travail).

 

Attention!

Toutes les gestes barrières doivent rester en place, pas de relâchement ou d'assouplissement des règles. Il en va de la santé de chacun!

En cas de danger, contactez rapidement le délégué CFDT qui s'occupe de votre magasin.

 

courrier de la DIRECCTE du 6 avril

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 18 Avril 2020

COVID-19 : Recommandations sur les conditions de reprise après un arrêt de travail

1. Informations générales

Avant le retour du collaborateur au travail, le manager du collaborateur doit impérativement contacter la hotline Coronavirus Carrefour (01 60 91 64 64) afin de l’informer du retour du collaborateur et confirmer les conditions de reprise du travail.


Pour qu’un salarié puisse reprendre le travail, il doit :

  • Ne plus être en arrêt de travail (ou avoir achevé sa période de quatorzaine si « contact étroit ») ;
  • Ne pas avoir de symptômes liés au COVID-19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires) ;
  • Ne pas vivre sous le même toit qu’un cas avéré de COVID-19 (non guéri) ;
  • S’engager scrupuleusement à respecter les gestes barrières ;
  • Porter les moyens de protection mis à sa disposition sur l’établissement.

Dès le retour du collaborateur et avant sa prise de poste effective, le manager doit informer le salarié des mesures de prévention applicables, et des moyens de protection mis à sa disposition, sur son établissement.

 

2. Conditions de reprise du travail au :


2.1 Retour d’un salarié considéré par le médecin traitant comme guéri du COVID-19 (testé ou diagnostiqué)

Les personnes guéries du COVID-19 peuvent retourner au travail après la levée de l’isolement strict. Les critères de levée de l’isolement strict ont été définis par le Haut Conseil de la Santé Publique.

Ces informations sont à destination des médecins.

Dans la plupart des situations, ils sont les suivants :
- au moins 8 jours à partir du début des symptômes
- ET au moins 48 heures de disparition de la fièvre vérifiée deux fois dans la journée* (en l’absence de toute prise de médicament anti-fièvre depuis au moins 12 heures)
- ET au moins 48 heures de disparition d’une éventuelle difficulté respiratoire. *Il est conseillé de prendre sa température par voie rectale.

Exemple :
M. X présente des symptômes COVID-19 le 01/04. Six jours plus tard, M. X n’a plus de symptômes. Son médecin pourra le déclarer guéri au plus tôt le 08/04 si absence de Fièvre et de difficultés respiratoires depuis le 06/04. Cela permettra sa levée d’isolement strict.

Lire la suite en téléchargeant le document en .pdf :

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 18 Avril 2020

La CFDT a d'ores et déjà demandé hier en réunion de CSE que le complément de salaire soit pris en charge par CSF. La Direction n'était pas au courant de l'ordonnance et reviendra vers nous!

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 16 Avril 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 16 Avril 2020

Peut-être une idée à développer en France.

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0

Publié le 16 Avril 2020

L’inspection du travail a assigné le Carrefour Market de Villeneuve d’Asq en référé (procédure d’urgence),devant le tribunal judiciaire de Lille.
La CFDT s’est associée à la procédure (un avocat a été mandaté par la Fédération des Services CFDT ‐ seule organisation syndicale présente).
L’audience a eu lieu le jeudi 9 avril et le tribunal a rendu sa décision le 14 avril.

Carrefour market Villeneuve d'Ascq assigné devant la justice
Carrefour market Villeneuve d'Ascq assigné devant la justice
Carrefour market Villeneuve d'Ascq assigné devant la justice

Voir les commentaires

Rédigé par Franck D

Publié dans #Articles récents

Repost0